RRC Mormont : site officiel du club de foot de Mormont - footeo

P2C...A ou B...l'ABC !

14 août 2018 - 11:35

Dans quelques jours le championnat provincial reprendra déjà ses droits. En ouverture, Mormont B recevra samedi soir à 19 h 30 la très solide formation de Compogne. Il est temps de jeter un coup d’œil sur ce championnat qui s'annonce passionnant...

C'est une P2C "new look" que Mormont va découvrir cette année ! Renouvelée à 50%, ce sont en effet pas moins de 7 nouvelles équipes qui débarquent en P2C !!! Exit les montants de Sart et Gouvy ainsi que les descendants de Salm et Harre, exit aussi Tenneville et Nassogne (partis dans une autre série) et disparition de la Winaloise qui a fusionné pour devenir la Houffaloise. Bienvenue donc à Erezée (descendant de P1), Bérismenil, Vecmont et Amonines (montants de P3) ainsi qu'à Vaux-Noville, Bastogne et Houffaloise !

Difficile dès lors de se faire une idée sur les forces en présence même si un trio (voire un quatuor) ressort régulièrement quand on évoque les favoris de la série : le Vaux-Noville de Pol Leemans (une vielle connaissance!) fait office d'épouvantail avec son effectif impressionnant auquel vient encore de s'ajouter Bryan Clemens, ancien de La Forge, qui n'a semble-t-il pas trouvé son bonheur du côté de Sprimont... Outre Vaux-Noville, Erezée, fort de son expérience en P1, devrait jouer les premiers rôles, ainsi que Melreux avec son nouveau joueur-entraineur Thibault Collard (encore un ancien de La Forge !). Aye semble aussi s'être bien renforcé et devrait jouer le haut du tableau. Pour le reste cela risque d'être un peu la bouteille à encre...En marge de ces pronostics ô combien aléatoires, on se réjouit à La Forge d'avoir 2 derbys communaux à disputer face à Erezée et Amonines (même si le plaisir ne semble malheureusement pas toujours  partagé...).

A Mormont l'objectif sera de vivre une saison plus tranquille que l'an dernier en espérant être épargné par les blessures qui ont miné l'effectif tout au long de la saison écoulée. Pour ce faire le comité a recruté quelques joueurs de qualité et a ainsi étoffé un noyau qui en avait bien besoin. Reste maintenant à faire prendre la sauce ! Les qualités sont là, le plus gros défi pour les Mormontois sera sans doute de revêtir leur bleu de travail quand il sera question d'évoluer à l'extérieur face à des adversaires déterminés et sur des surfaces parfois difficiles,  d'autant plus qu'elles n'ont pas été épargnées par la sécheresse des dernières semaines...

Il convient maintenant de rappeler quelques fondamentaux concernant les équipes B, qui ont parfois fait débat le saison dernière en province de Luxembourg, au risque de sembler se battre contre des moulins à vent...

L'ouverture du championnat aux équipes B en province de Luxembourg a été approuvée en assemblée générale par les clubs eux-mêmes qui ont ainsi de facto approuvé le règlement concernant ces équipes. Ce règlement dépend de l'ACFF et est le même pour toutes les provinces. Il n'y a pas d'exception (culturelle ?) pour la province de Luxembourg.

Avant de dire quelques mots sur ce règlement qui mérite quelques précisions, il est utile d'évoquer ce qui est (ou devrait être) la philosophie et l'utilité des ces équipes B :

Créer une équipe B pour le plaisir de créer une deuxième équipe au sein de son club n'a en soi aucun sens ! Cela n'a d'intérêt que si cette équipe B permet à de jeunes joueurs de qualité de s’aguerrir et de progresser en disputant un vrai championnat d'adultes et de qualité avec la perspective si possible d'intégrer tôt ou tard le noyau de l'équipe A qui évolue à un échelon supérieur (C'est d'ailleurs le cas à Mormont ou le gardien Florian Lejeune a poursuivi son apprentissage en P2 et frappe maintenant avec insistance aux portes de la D3...cqfd). Pour ce faire la qualité des infrastructures et de l'encadrement mis à disposition de l'équipe B doivent également être de qualité. C'est assurément le cas à La Forge où l'équipe évolue chaque semaine dans des conditions optimales sur son terrain synthétique. Une équipe B, outre son rôle dans la post-formation, doit aussi pouvoir permettre à des joueurs excédentaires du noyau A de conserver un minimum de temps de jeu et de rythme tout comme elle doit permettre aux joueurs convalescents de retrouver leurs sensations avant de réintégrer le noyau A. Cela est une évidence ! Afin d'éviter les abus, ces passages du noyau A vers le noyau B font l'objet d'un règlement très précis mais parfois un peu compliqué...

Une petite précision s'impose d'abord...Aux yeux de l'Union Belge il n'y a pas de joueurs A ou B ! Il y a seulement des joueurs évoluant en équipes premières...

Le règlement autorise une équipe B à aligner un maximum de 3 joueurs ayant figuré sur une des quatre dernières feuilles d'arbitre de l'équipe A. Il n'est pas nécessaire d'avoir pris part au jeu, la seule présence du nom du joueur sur le feuille de match comme réserviste suffit.

Un point qu'a ignoré Givry lors du tour final avec un score de forfait à la clé... Pour prendre un exemple concret, quand la saison dernière Florian Lejeune s'est assis sur le banc comme doublure de Michaël Descamps, il a été automatiquement assimilé à un joueur "A" même s'il s'est contenté de suivre le match en spectateur... Le club de Durbuy a été confronté à ce cas de figure aussi quand le noyau A a dû faire appel à Julien Hay, Nathanaël Godfroid et Ian Biquet, joueurs de P3. Ces 3 joueurs se sont donc retrouvés affublés du label "joueur A"...

Concernant les cartes jaunes et suspensions, il faut savoir qu'un joueur est suspendu pour le prochain match de l'équipe avec laquelle  il a pris son 3ème carton jaune, suspension qui se prolonge pour les 6 jours suivants.

Imaginons donc qu'un joueur comme Nico Prévot, titulaire incontestable en équipe A, vienne retrouver du rythme en équipe B et hérite de son troisième carton jaune en équipe première, il sera suspendu pour le prochain match de l'équipe B et pour les 6 jours qui suivent. Cela pourrait permettre au joueur dans un cas bien précis de quand même jouer le weekend suivant. Si l'équipe A joue le samedi soir et la B le dimanche, la suspension ne prendra cours que le dimanche (pour l'équipe B) et le joueur sera donc toujours qualifié pour jouer le samedi avec l'équipe A !!! Un peu compliqué tout ça, mais c'est toujours bon de le préciser afin d'éviter les levées de boucliers inutiles...

Voilà à peu près tout ce que l'on pouvait dire sur la saison qui s'annonce. Espérons qu'elle nous réservera de bonnes surprises et surtout que les matches se dérouleront dans le meilleur état d'esprit possible, sur et en dehors du terrain. Respect et fair-play doivent (devraient) être les maitres-mots du football amateur !

Bonne saison 2018-2019 à tous !

 

Commentaires