Vers un weekend compliqué ?

13 septembre 2017 - 16:41

La tâche qui attendait nos équipes premières le weekend dernier ne semblait a priori pas insurmontable et pourtant les résultats obtenus laissent clairement un goût de trop peu voire de frustration. Samedi soir notre équipe B ne s'est réveillée qu'après avoir encaissé deux buts pour finalement parvenir à arracher le match nul contre Tenneville, alors qu'avec un peu plus d'application dès le départ, il y avait sans doute moyen de faire mieux... Et que dire alors du match de dimanche ! Notre équipe A, rapidement et injustement réduite à dix, a néanmoins réussi à bousculer des baudets bertrigeois bien pâles pendant la majeure partie du match, avant de devoir s'incliner en toute fin de match sur un pénalty inutilement concédé. Frustrant !

La volonté commune à nos deux équipes est donc logiquement de tenter de rattraper au plus vite les points perdus et si possible dès ce weekend... Cela risque cependant d'être assez compliqué vu le programme qui attend les mormontois.

Samedi soir, notre équipe A se déplacera à Huy pour y affronter une équipe locale que l'on n'attendait pas aussi fringante vu l'exode massif de joueurs (et non des moindres) à l'intersaison. Avec un effectif pourtant déforcé techniquement parlant, les hommes de l'expérimenté Patrick Courtois réalisent un bon début de saison et ont semble-t-il retrouvé des vertus de solidarité bien utiles dans un sport d'équipe. Pas plus tard que la semaine dernière, malgré l'absence de plusieurs joueurs, Huy est allé décrocher un match nul, qui aurait même pu se transformer en victoire, dans l'antre du RFC Tilleur, grandissime favori de la série. Le retour de Jérôme Tailleur a fait du bien en défense, tandis que Rupcic (un ancien de Tilleur) et Jérosme rayonnaient un cran plus haut sur l'échiquier. Le moral est au beau fixe et l'optimisme de rigueur du côté de l'avenue de la Croix Rouge ! Le récent match nul 6-6 à Hamoir (après avoir été menés 6-0...) prouve bien que le groupe a des ressources. Les petites querelles de vestiaire semblent bien loin et c'est donc un groupe de qualité et solidaire que les mormontois doivent s'apprêter à affronter samedi à 20 h 00. Un match que les hommes de Philippe Médery n'aborderont pas dans les meilleurs conditions puisqu'il faudra se passer de Momo Gueye, exclu le weekend dernier, mais aussi de Denis Crèvecoeur retenu par des obligations professionnelles. Deux forfaits de taille, dans tous les sens du terme ! Sans parler de notre troisième tour défensive en la personne de Fef Jalhay encore absent pour de longues semaines... Pas simple tout cela mais faisons confiance à Philippe Médery pour trouver la solution dans son noyau !

Le lendemain, dimanche, à 15 h 00, notre équipe B se déplacera à Gouvy pour affronter un des grands favoris dans la course au titre du championnat de P2 C. Un équipe de Gouvy qui, en fin de saison dernière,a laissé filer de façon incompréhensible ses chances de décrocher un titre qui lui semblait pourtant promis... Le coach Pol Leemans lassé par de trop longs déplacements a cédé la place à un enfant du cru puisque c'est Christophe Bertels qui a repris les rênes de l'équipe. Une équipe qui semble encore plus compétitive cette saison puisqu'elle salue le retour de l'excellent William Delvaux dont le pied gauche risque de faire mal à plus d'un adversaire ! Gouvy dispose d'une force de frappe impressionnante avec notamment deux anciens mormontois et accessoirement beaux-frères : Olivier Yansenne (notre ex-goleador) et Germain Schmitz ! Excusez du peu !!! A Mormont, on a vivement intérêt à éviter les errements coupables en défense, tels que ceux que l'on a connu en début de match contre Tenneville, si l'on veut espérer ramener quelque chose de ce difficile déplacement. Ludo Detroux sera privé de Rémi Poncelet suspendu tandis que les blessés reviennent petit à petit à l'entrainement, mais risquent encore d'être un peu courts pour le match de dimanche. Pour le coach mormontois, la principale difficulté actuellement est peut-être d'inculquer à sa très jeune équipe les ficelles indispensables du métier, mais aussi de réussir à créer des automatismes dans un effectif qui se modifie chaque weekend puisque les apports de 2 joueurs en provenance du noyau A différent de semaine en semaine. Pas simple... et samedi dernier il a fallu une demie heure aux mormontois pour "se trouver" sur le terrain alors que le score était déjà de 0-2...  Une mésaventure à ne pas rééditer dimanche à Gouvy sous peine de punition immédiate !

Commentaires

+