2-2 : verre à moitié vide ou à moitié plein ???

9 septembre 2017 - 23:27

Avec un bilan de 1 point sur 6 à l'issue des deux premiers matches de championnat, la rencontre de notre équipe B face à Tenneville  revêtait déjà une importance cruciale, avant de se déplacer à Gouvy et de recevoir Sart... Une victoire était dès lors plus que souhaitable ! Le score de 2-2 ne peut donc être vraiment considéré comme satisfaisant.Quoique...

L'entame de match des orangés était purement et simplement calamiteuse : passes ratées, déchet technique anormal, manque d'engagement et de rythme, positionnement catastrophique... La punition n'allait pas tarder : 0-1 après 5 minutes et bientôt 0-2 ! On ne donnait pas cher des chances d'une équipe de Mormont amorphe pendant les trente premières minutes du match. Le score aurait même pu être plus élevé... Puis, sans raison apparente, Mormont allait revenir dans le match. Le ballon se mettait à circuler et le danger se portait dans le camp de Tenneville. Peu avant la mi-temps, François Burton ramenait le score à 2-1 d'une belle reprise de la tête. Il faut quand même noter que si l'arbitre avait pris ses responsabilités, Tenneville se serait retrouvé à 10 après 35 minutes après une deuxième faute grossière de leur buteur...Et oui, le foot est aussi fait de ces petits détails !

Le début de deuxième mi-temps était partagé avant que Mormont ne prenne doucement l'ascendant grâce notamment à un Thibault Collard très actif, bien secondé par un excellent Benjamin Hellin au milieu du jeu. L'égalisation tombait à l'heure de jeu suite à une frappe aussi surprenante que jolie de Thibaut Martin qui envoyait un tir puissant dans le coin du but depuis quasiment la ligne de touche ! L'exclusion tardive du buteur de Tenneville pour une vilaine faute sur Thibault Collard permettait à Mormont de camper dans le camp de Tenneville mais le score ne changeait plus...

Bilan positif ou négatif ? Difficile à dire ! A 0-2 le score aurait pu filer à 0-3, voire 0-4...mais à 2-2 Mormont a eu les balles pour faire 3-2 ou 4-2... Alors, le verre était-il à moitié vide ou à moitié plein ???

La seule certitude c'est qu'il ne faudra plus "oublier" de jouer pendant 30 minutes à l'avenir si on ne veut pas aller au devant de fameuses déconvenues... A commencer par dimanche prochain en déplacement à Gouvy, pour un match difficile qu'il faudra disputer sans Rémi Poncelet exclu en fin de match pour deux cartes jaunes sévères...

Serrons nous les coudes et nul doute que le déclic va se faire !

Commentaires

+